• Le deuil de soi

    Ou comment apprendre à mourir à soi

    C'est peut-être tout l'art d'être s***. Apprendre à vivre sans soi. Apprendre à composer avec l'absence de soi. Arrive-t-on jamais à faire le deuil de soi. Je sais bien que l'expression n'a aucun sens, comme toutes les scories générées par la psychologie. Pourtant elle a sa beauté, je l'emploie donc sans lui chercher plus de signifié. 

    Que trouve-t-on au cœur du silence, y a-t-il quelque chose, c'est sûrement là qu'il y a l'essentiel. Toute parole sent invariablement la fumisterie, comme des guirlandes sur une branche déjà morte. Comme une couronne sur un crâne de squelette. (Je ne suis pas douée pour les comparaisons — d'ailleurs pour quoi le suis-je…) De la fumisterie, tout n'est qu'une vaste fumisterie qui me donne une incoercible nausée.

    Ce que je dis n'a pas de sens, ce que je ne dirais pas en aurait infiniment plus ; je me perds, mais c'est un choix… Je ne cesse de me perdre, je pensais que le processus était achevé, il se perpétue, il se perpétuera tant que je n'aurai pas l'impulsion suffisante d'un geste définitif !

    Que reste-t-il quand on a tout perdu. Une souffrance sans objet apparent. Mais qu'y avait-il de plus avant ? Je veux dire : qu'avons-nous perdu, y avait-il quelque chose de si précieux qu'il eût mieux valu ne pas le perdre ? Pour vivre, assurément, mais pour mourir non.

    L'ego n'a aucune valeur, il est tout à jeter, la personnalité n'a aucune valeur, c'est à éliminer. Tout découle de l'ego, et l'ego c'est le néant — tout découle du néant ! —, c'est pour cela qu'il ne reste rien quand on l'a perdu. Nous sommes de piteuses marionnettes mues par l'ego, qui s'affalent lamentablement quand celui-ci les déserte. Plus rien ni personne ne les meut, ne les soutient, ne fait office de colonne vertébrale. Alors tout tombe, s'écroule, c'est le Grand Bang, il ne reste rien qu'un tas de ruines. Un champ de ruines où tout a été dévasté. Kyrie eleison !


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :